Martine & Bart

Vous connaissez peut-être déjà Martine. Bénévole à l’association Ziekenzorg, elle participe chaque année à la Procession du Saint-Sang à Bruges et elle fait du théâtre. C’est toutefois dans sa nouvelle maison à Assebroek qu’elle se repose et se ressource entièrement.

« Quand je me suis mise à chercher une maison, il y avait toujours quelque chose à redire. Mais pas ici. D’emblée, tout a été parfait. »

Quand elle n’est pas sur scène, Martine profite, avec son compagnon Bart, de son espace de vie ouvert. Et du soleil. « Mon coin jardin me permet de profiter du soleil en fin de journée et offre une superbe vue sur les arbres. Le soleil se couche véritablement derrière les arbres. Magnifique. » L’intérieur est à l’image de Martine : ouvert et accueillant. Un authentique poêle ajoute un cachet particulier. « J’ai choisi les aménagements moi-même, avec un grand hall d’entrée et un poêle. Non pas parce que c’est nécessaire, mais parce que c’est agréable. »

« J’ai choisi les aménagements moi-même. Avec un grand hall d’entrée et un poêle. »

Martine savoure le calme dans le salon. Bien qu’elle soit à la retraite depuis déjà trois ans, l’inactivité ne fait pas partie de son vocabulaire. « J’aime lire et jouer avec mes petits-enfants. J’ai aussi commencé quelques activités manuelles, mais elles traînent dans mon casier sous la table du salon. Je n’ai pas le temps pour ça », rit-elle.

« Jan, le surveillant de chantier, et Isabel, ma coordinatrice, ont été super. Le courant est passé. »

Cette dame sympathique aime le changement et l’habitat moderne. « Ça me fait rester jeune. J’en avais assez dans mon ancienne maison. Pour pouvoir voir le jardin, j’aurais dû opérer des transformations gigantesques. Il n’y avait même pas de chauffage central. Je n’en pouvais plus. Et quand je me suis mise à chercher une nouvelle maison, il y avait toujours quelque chose qui ne me convenait pas. Jusqu’à ce que j’arrive ici. D’emblée, tout a été parfait. Avec Jan, le surveillant de chantier, et Isabel, ma coordinatrice, le courant est passé. J’ai acheté ma maison sur plan. Le résultat correspond exactement à ce que je m’imaginais. »