Kim & Pascal

Beaucoup de lumière, beaucoup de soleil et une vue splendide sur le parc voisin. Pascal et Kim profitent de leur nouveau logis : un loft à l’étage supérieur d’un appartement neuf. « Le parc est mon jardin idéal. Je ne dois jamais tondre et les ouvriers communaux évacuent l’herbe pour moi », dit en riant ce manager chez Telenet.

« Le parc est mon jardin. Et la commune s’occupe de l’entretien. »

Pascal et Kim ont les idées larges. Ils ont cherché un logement au sein du triangle Bruges-Courtrai-Gand. L’embarras du choix, pourrait-on croire. Jusqu’à ce qu’ils arrivent à Beveren-Leie. « Nous aimons prendre l’air en été, mais je n’ai pas la main verte. Quand nous sommes entrés ici, en passant par le parc pour parvenir au loft, nous étions conquis. Autant d’espace et une grande terrasse avec vue sur de la verdure ? C’est parfait pour nous. À proximité des transports en commun et du centre-ville, mais malgré tout au calme. »

« C’est parfait pour nous. Tranquille et quand même proche de la ville. »

L’appartement ouvert a été entièrement adapté selon les souhaits du couple. Ils ont pu choisir eux-mêmes l’agencement des cloisons intérieures. Il y a ainsi une salle de bains aux proportions généreuses et deux vastes chambres à coucher. « Je voulais à tout prix une sensation d’ouverture. Et c’est certainement le cas ici. » Il n’y a pratiquement pas de portes, et les quelques-unes quand même présentes sont proprement intégrées dans les murs. Tout comme les techniques de domotique. Pascal, en authentique passionné de technologie, les a installées lui-même. Éclairage, ventilation, protection solaire : tout est relié à un système unique et pratique.

« Je voulais une sensation d’ouverture. Le résultat est amplement à la hauteur. »

Le loft est un projet clé sur porte sur mesure. « Les contacts, la coordination entre les différents entrepreneurs : tout s’est déroulé sans la moindre difficulté. J’ai surtout apprécié le fait qu’Huyzentruyt ait choisi des entrepreneurs de la région. Tous les corps de métier sont de cette manière facilement joignables et accessibles. En cas de pépin, ils réagissent immédiatement. »

« Pour ma maman déjà âgée, c’est le cadre idéal. Elle est notre voisine du dessous. »

Il ne fait aucun doute que la manière de travailler, de construire et d’habiter plaît. Après l’emménagement de Kim et Pascal, la mère de Pascal a elle aussi déménagé dans un appartement similaire situé dans le nouvel immeuble. Sur les conseils de Pascal. « Ma mère prend de l’âge. Je savais qu’elle se sentirait ici chez elle. Maintenant qu’elle vit dans le même bâtiment, je ne suis jamais loin quand elle a besoin d’aide. »