Sécuriser sa maison : la meilleure prévention contre le cambriolage

Au cœur de l’automne, les jours raccourcissent, deviennent plus humides et plus sombres. Des conditions idéales pour les cambrioleurs. Il est admis que chaque année, le nombre de cambriolages de particuliers augmente entre les mois d’octobre et de mars. En moyenne, une effraction a lieu toutes les six minutes en Belgique. Dès lors, comment faire pour éviter que des visiteurs indésirables visent votre habitation ? En sécurisant votre logement efficacement. Voici quelques conseils pour vous protéger contre le cambriolage de manière optimale.

Sécuriser son logement : la meilleure prévention contre le cambriolage

Les études montrent que 80 % des effractions sont le fait de cambrioleurs occasionnels. Ces individus visent avant tout la facilité et la rapidité. Ainsi, la plupart des cambriolages de particuliers durent moins de cinq minutes. Les voleurs choisissent donc des habitations dans lesquels ils peuvent s’introduire facilement et rapidement. Mais heureusement, l’inverse est également vrai : une maison bien sécurisée intimide les cambrioleurs, qui finissent généralement par l’ignorer.

Retarder l’effraction et détecter les présences indésirables

Les cambrioleurs cherchent à pénétrer dans leur cible rapidement et sans être vus. Comment les dissuader, dès lors ? En les empêchant de rentrer facilement et en s’assurant que leur présence sera détectée immédiatement. On peut donc classer les mesures de protection contre le cambriolage en deux catégories : celles qui retardent l’effraction et celles qui trahissent la présence des intrus. Grâce à un bon équilibre entre les deux, vous pouvez donc aisément tenir les visiteurs indésirables en échec. Nous vous conseillons d’envisager les mesures de prévention suivantes :

Mesures retardatrices d’effraction :

  • Portes anti-intrusion avec serrure multipoints (par défaut, les logements du Groep Huyzentruyt sont dotés de serrures à 5 points hautement sécurisées)
  • Fenêtres anti-intrusion
  • Volets anti-intrusion

Mesures de détection de présence

  • Installation d’un système d’alarme professionnel
  • Vidéosurveillance
  • Éclairage de qualité (éventuellement avec détecteur de mouvements)

Prévention des effractions sur une nouvelle construction

Pour protéger votre habitation, vous pouvez prendre une série de mesures vous-même. Et cela commence dès la construction de votre logement. Dès le début de votre projet, pensez à réfléchir aux mesures de prévention des effractions et à les intégrer dans votre budget. Vous pouvez vous éviter beaucoup d’ennuis en investissant dans la protection de votre habitation dès le stade de la construction.

Pourtant, il n’est pas rare que l’on considère que l’installation d’un système d’alarme représente un coût inutile. Lorsque le budget est serré, c’est en effet généralement l’un des premiers postes de dépense que l’on a tendance à supprimer. Souvent, ce n’est qu’une fois que l’on a été victime d’un cambriolage que l’on se décide tout de même à faire installer une alarme. L’inconvénient, c’est qu’il faut alors à nouveau effectuer des travaux de forage et autres pour l’installation des câbles. À moins d’opter pour une solution sans fil, mais ces systèmes sont généralement un peu moins fiables.

Installation d’un système d’alarme ? Faites le bon choix !

Il existe toutes sortes de systèmes très différents, de l’équipement de base aux réseaux sophistiqués permettant de verrouiller les portes, de détecter les incendies et le monoxyde de carbone et d’être commandés au moyen d’un smartphone. L’achat d’un système d’alarme doit donc être bien réfléchi. Pensez à vos besoins et demandez conseil à des professionnels.

Systèmes d’alarme bon marché

Dans votre magasin de bricolage habituel, vous trouverez déjà des systèmes d’alarme de base à moins de cent euros. Il s’agit généralement de kits sans fil composés de détecteurs de mouvements, d’aimants à fenêtres, d’un clavier et d’une sirène. Souvent, la qualité de ces produits laisse à désirer : les sirènes sont peu puissantes et les capteurs peu précis. De plus, il est impossible de les compléter par d’autres dispositifs ou de les associer à d’autres systèmes. Et en pratique, le remplacement d’un des éléments s’avère souvent difficile et très onéreux.

Système d’alarme professionnel

Les possibilités qu’offrent les systèmes d’alarme professionnels sont extrêmement vastes. Très solides, ils sont dotés de multiples fonctions supplémentaires et de mesures de sécurité intégrées permettant d’exclure les actes de sabotage ou les dysfonctionnements. Et le principal avantage d’un système d’alarme professionnel, c’est qu’il est produit sur mesure pour votre logement et répond parfaitement à vos désirs. Les possibilités sont infinies :

  • Différents capteurs d’effraction : détecteurs de mouvements, contacts magnétiques, détecteurs de bris de vitre
  • Capteurs supplémentaires : détecteurs de fumée, d’eau, de gaz ou de monoxyde de carbone
  • Panneau de contrôle, télécommande, smartphone, tablette...
  • Sirène extérieure : effraie les cambrioleurs avant qu’ils ne frappent et alerte le quartier
  • Sirène intérieure : réveille les occupants
  • Le central d’appels signale l’effraction aux numéros de téléphone communiqués (fixes ou mobiles)
  • Intégration à un système domotique
  • Réglages sur mesure

Un tel système coûte environ 2 500 euros.