Nouvelle forme d’investissement : l’achat d’un kot

Le marché immobilier est en mouvement permanent. Les possibilités d’investissement sont, depuis quelques années, plus étendues : à côté de l’achat d’un appartement ou d’une maison, vous pouvez aussi acheter des chambres d’étudiants (kot). Ce nouveau type de placement immobilier demande un investissement relativement faible mais garantit un haut rendement.

Le marché de l’immobilier étudiant est en pleine évolution. Auparavant, la location d’un kot était surtout l’initiative de particuliers ou d’universités et hautes écoles. Mais depuis 2013, le législateur Flamand impose des normes plus strictes : une chambre d’étudiant doit avoir une surface minimale de 12 m². Un studio d’étudiant n’existe pas aux yeux du législateur. Une chambre avec cuisine, douche et toilette est considérée comme un logement indépendant, qui doit au moins faire 18 m². Une majorité des kots actuels ne répond pas à ces nouvelles exigences, et cela mène à une demande accrue de nouveaux kots. En outre, les autorités des villes universitaires préfèrent que les logements étudiants se déploient à proximité des campus. Ces évolutions créent de nouvelles opportunités que les promoteurs immobiliers ont bien comprises. Ce qui explique l'émergence de nouveaux logements étudiants dans tous les grandes villes universitaires comme Louvain, Anvers, Liège, Gand, Courtrai.

Rendement élevé

Ces nouveaux développements ne sont pas seulement intéressants pour les étudiants, mais également pour les investisseurs : l’investissement pour une chambre d’étudiant est moins élevé que pour un appartement. En outre, dans l’immobilier, il y a une règle qui dit que “plus petite est la surface, plus élevé est le prix de location au m²”. Pour une chambre d’étudiant de 18 m², comptez sur un loyer mensuel de 400 à 450 euros.

Cette règle s’applique tant à la location qu’à la vente. Quand vous jetez un oeil sur le marché dans la région de Courtrai, le prix d’achat d’un appartement 1 ou 2 chambres se situe entre 2.100 et 3.500 euros. Pour un studio d’étudiant, ça se situe entre 3.500 et 5.000 euros/m². Mais au final, vous investissez moins pour un studio d’étudiant que pour un appartement. En outre, le prix de location au m² est plus élevé que pour un appartement. Ce qui signifie un meilleur rendement, de l’ordre de 3 à 5 %, ce qui est mieux qu’un compte épargne.

Un marché très actif

Autre avantage des logements pour étudiants : le bail est court. Et donc la location est plus active : chaque année, vous avez un nouveau locataire. Tandis que quand vous louez un appartement pendant 10 ans à un mauvais locataire, il y a de fortes chances que vous deviez tout rénover et cela implique des coûts importants. Avec un studio étudiant, ce risque est moindre.

Les points importants

Investir dans un logement étudiant vous intéresse ? Dans votre recherche, soyez vigilant aux point suivants :

  • La localisation : choisissez un kot dans les environs des transports publics et d’une université ou haute école
  • Choisissez un kot avec ses propres sanitaires (wc et salle de bain)
  • L’accès à internet dans la chambre est aujourd’hui indispensable.

Investissez à Courtrai

Courtrai est une région intéressante pour investir dans le logement étudiant. La population étudiante s’y développe rapidement en termes de pourcentage. La ville de Courtrai s’est dotée d’un label de qualité pour l’immobilier étudiant, donc l’offre est encouragée et les étudiants choisissent en connaissance de cause. Groep Huyzentruyt réalise Huyz-K un ensemble immobilier de qualité pour étudiants, avec 33 chambres au total. Avec une surface entre 21 et 25 m², les chambres sont plus grandes que ce que la loi impose. Bref, une opportunité d’investissement unique.

Huyz-K chambre