La construction compacte : le défi de demain

La construction compacte : le défi de demain

16 juin 2020

À l'avenir, nous nous verrons obligés de gérer encore plus efficacement l’espace de construction disponible. Les habitations compactes deviendront petit à petit la norme plutôt que l’exception. Tous les experts s'accordent sur ce point. Comment les sociétés de construction vont-elles s’y prendre, et quelle sera la tâche des instances officielles ? Notre mentalité devra évoluer.

La construction à quatre façades deviendra petit à petit l’exception, bien plus que la règle. La norme sera plutôt la construction à trois façades ou mitoyenne (appelée maison jumelée). Les appartements vont également gagner du terrain. Cela semble en tous les cas une évolution logique, étant donné la croissance démographique et la pénurie croissante de terrains.

UNE CONSTRUCTION COMPACTE, C’EST D’ABORD UN AGENCEMENT JUDICIEUX

L’espace disponible rétrécira, c’est inévitable. De plus, le nombre de familles nombreuses (recomposées) augmente lui aussi. Les sociétés de construction font donc face à de sérieux défis.

Devez-vous craindre de voir votre espace de vie limité ? Rassurez-vous, Groep Huyzentruyt construit aujourd’hui déjà des habitations compactes avec une utilisation optimale de l’espace restreint, et d’excellentes notes en matière d’efficacité énergétique. Moins grand ne rime donc pas nécessairement avec moins agréable.

UNE MAISON CUBIQUE AVEC UN TOIT À DEUX PANS

Prenons par exemple la forme architecturale d’une habitation. La forme la plus compacte est le modèle cubique avec un toit à deux pans, ou octogonal avec un toit pyramidal. Les habitations avec de nombreuses niches incrustées et des murs dépassants ne sont par contre pas du tout compactes.

AMÉLIORER LE VOLUME HABITABLE PROTÉGÉ

Il n’y a pas que la forme : le volume habitable protégé peut également être amélioré. Il s'agit du volume dans lequel vous souhaitez créer un climat intérieur : le séjour, la cuisine, le bureau, et cetera. Les espaces tels que la remise, le grenier, la cave et le garage ne doivent vraiment pas être isolés. Gardez donc ces espaces hors du volume protégé.


AVEZ-VOUS RÉELLEMENT BESOIN D’UN GARAGE ?

Et puis, comme nous parlons justement garage ou carport : vous êtes-vous déjà demandé si vous ne pouviez pas tout simplement le rayer de vos plans ? La plupart des voitures modernes supportent sans problèmes les nuits hivernales modérées de la Belgique. En oubliant le garage :

  • vous gagnez facilement 25 m² de surface habitable !
  • vous épargnez environ 20 000 euros !

Pourquoi ne pas prendre en considération l’idée de stationner votre voiture en rue ?

COMMENT LES INSTANCES OFFICIELLES RÉAGISSENT-ELLES ?

N’oublions pas dans tout cela les normes énergétiques de plus en plus strictes. L’Europe a décrété que pour 2021, chaque nouvelle habitation doit être quasi neutre en énergie. Pour vous situer l’évolution : aujourd’hui, la norme est l’E60, tandis que pour 2021 nous devrons atteindre l’E30. En clair : nous devrons redoubler d'effort. Une intervention gouvernementale s’impose pour financer les coûts supplémentaires. Attendons de voir si celle-ci s’annonce effectivement à court ou à moyen terme.